ALERTE: Le gouvernement lance un important avertissement concernant la maladie de Lyme

Le gouvernement du Canada met en garde les Canadiens contre les dangers associés à la maladie de Lyme et les piqûres de tiques sur son site Internet.

La maladie de Lyme est une maladie infectieuse transmise par les piqûres de tiques infectées.

Au Québec, il s’agit surtout de tiques à pattes noires.

Elle peuvent être aussi petites que 0,15 cm de longueur lorsqu’elles sont au stade de nymphe et à jeûn pour atteindre une taille de 1 cm de longueur une fois adultes et engorgées.

Voici des photos qui permettent de bien comprendre les différents stades de l’insecte.

Une fois infectées, les tiques peuvent transmettre la bactérie responsable de la maladie de Lyme aux humains et aux animaux de compagnie.

Dans la plupart des cas, la tique infectée doit être fixée au corps et se nourrir pendant au moins 24 heures avant que la bactérie soit transmise.

Symptômes

Les symptômes de la maladie de Lyme apparaissent habituellement de 3 à 30 jours après avoir été piqué. Les premiers symptômes ressemblent à ceux de la grippe:

  • une éruption cutanée, parfois en forme d’éruption concentrique (érythème migrant)
  • de la fièvre
  • des frissons
  • des maux de tête
  • de la fatigue
  • des douleurs musculaires et articulaires
  • les ganglions lymphatiques enflés

Les symptômes peuvent ensuite devenir plus graves et durer pendant des mois, voire des années:

  • les maux de tête sévères
  • une éruption cutanée caractéristique d’un érythème migrant supplémentaire
  • la paralysie faciale (p. ex., paralysie de Bell)
  • les douleurs intermittentes musculaires, des os, des articulations et des tendons
  • les troubles cardiaques (palpitations cardiaques, rythme cardiaque anormal), connus sous le nom de la cardite de Lyme
  • des troubles neurologiques (étourdissements, confusion mentale ou incapacité à penser de façon claire, perte de mémoire, inflammation du cerveau et de la moelle épinière, douleurs nerveuses, sensation d’engourdissement ou picotements dans les mains ou les pieds)
  • l’arthrite accompagnée de douleurs articulaires et d’enflure graves, particulièrement des genoux et d’autres articulations, notamment de la hanche, des coudes et des poignets moins fréquemment touchés
  • la mort, dans de rares cas.

Régions à risque

Au Québec,les régions les plus à risque sont les suivantes:

  • la Montérégie (le sud du Québec)
  • le sud-ouest de la Mauricie et le Centre-du-Québec
  • le nord et l’ouest de l’Estrie

Voici quelques façons de vous protéger si vous devez vous aventurer dans des zones boisées ou forestières dans les régions à risque:

  • portez un pantalon et une chemise à manches longues de couleur pâle;
  • mettez votre chemise dans votre pantalon et tirez vos chaussettes sur les jambes de votre pantalon;
  • utilisez un insectifuge contenant du DEET ou de l’icaridine;
  • marchez dans des pistes ou des sentiers dégagés;`
  • prenez un bain ou une douche dans les deux heures suivant une activité à l’extérieur;
  • faites un examen de vérification de la présence de tiques sur tout votre corps chaque jour en portant une attention particulière aux cheveux, sous les bras, à l’intérieur et autour des oreilles, à l’intérieur du nombril, derrière les genoux, entre les jambes et autour de la taille;
  • si vous trouvez une tique accrochée à la peau, retirez-la avec une pince à épiler immédiatement;
  • faites un examen de vérification de la présence de tiques sur votre équipement de plein air et les animaux de compagnie, car ils pourraient faire entrer les tiques à l’intérieur de la maison;
  • mettez des vêtements de plein air dans un séchoir, à grande chaleur pendant 10 minutes pour tuer toute tique restante; si vos vêtements sont humides, une durée de séchage plus longue est nécessaire; si vous devez laver vos vêtements d’abord, l’eau chaude est recommandée; si vous ne pouvez pas laver les vêtements à l’eau chaude, faites-les sécher à la chaleur modérée pendant 90 minutes ou à la chaleur élevée pendant 60 minutes.

Comment les retirer

  • À l’aide d’une pince à épiler propre, saisissez la tête de la tique le plus près possible de la peau et tirez lentement. Il ne faut pas faire pivoter ou écraser la tique.
  • Si les mandibules de la tique se brisent et restent dans la peau, retirez-les avec la pince à épiler ou, si vous n’êtes pas en mesure de les retirer facilement, laissez-les en place et laissez votre peau guérir. Consultez votre fournisseur de soins de santé.
  • Lavez la zone de piqûre et vos mains avec du savon et de l’eau et désinfectez la plaie avec du désinfectant pour les mains contenant de l’alcool.
  • Essayez de conserver la tique qui vous a piqué dans un contenant scellé et consignez la date de la piqûre. Apportez le contenant à votre rendez-vous médical, car cela pourrait aider l’évaluation de votre maladie par votre médecin.
  • On peut jeter les tiques mortes dans les ordures ménagères, et on peut les tuer en les noyant dans l’alcool à friction ou en les congelant pendant plusieurs heures. N’écrasez pas les tiques avec vos mains nues.
  • N’essayez pas de retirer la tique en utilisant du vernis à ongles ou de la gelée de pétrole ou en utilisant de la chaleur pour brûler la tique.

Partagez ces informations essentielles à tous vos amis et les membres de votre famille!

 

Source: Gouvernement du Canada
Crédit Photo: Capture d’écran

Commentaires

commentaires

Partagez l'astuce avec vos amis:

Top Astuces